Comparaison entre un OPTIMUM-ISB-WATER et un adoucisseur à résine

 
Point de comparaison OPTIMUM – ISB-WATER Adoucisseur à sel
 Historique
 

L’ancienneté

Ce procédé breveté à fait ses preuves
car il existe depuis 24 ans au États-Unis, en Europe et en Asie.

Etude et recherche de la galvanisation d’une anode de zinc de 1988 à 1992

1er fabrication commercial en 1993

Ce procédé breveté à fait c’est preuve car il existe depuis 1936, développer par un américain E.J Culligam

Il est en Europe depuis 1960

Efficacité  

 

 L’efficacité du produit

Les résultats sont convaincants
et les incontestables.

Particulier et les grandes sociétés
partout dans le monde l’utilisent
et le recommandent

 Son efficacité est prouvée
mais il est de plus en plus décrié par les associations de consommateurs pour ses inconvénients et son impact néfaste sur la santé et l’environnement
 L’effet sur les équipements

Economie d’énergie

(transfert de chaleur
des appareils)

Oui il y a une économie, le transfert de chaleur est très efficace grâce à des résistances et échangeurs de chaleurs non entartrés, tant en circuit ouvert que circuit fermé

 Oui il y a une économie sur les circuits ouverts,
sauf sur le réseau de chauffage
en circuit fermé
 Protection et entartrage  Les canalisations, les sanitaires, les appareils électroménagers, les chauffe-eau, boiler, résistance, ect…. Sont protégés

Les canalisations,
les sanitaires, les appareils électroménagers, chauffe-eau, boiler, ect..sont protégés

Attention : sur les réseaux d’eau chaude et les chauffe-eau le calcaire, le tartre, corrosion incrusté et les biofilms
ne sont pas éliminés

Effet curatif

(suppressions des dépôts
de calcaire incrustés)

L’Optimum à un fort pouvoir détartrant, très rapidement (selon épaisseur de calcaire,
entre 3 mois et 1 an) pour retrouver
des installations et des équipements sains.

Le calcaire incrusté (ou tartre) s’élimine progressivement grâce au système de ionisation.

 L’effet curatif est inexistant.
Il ne supprime pas le tartre, calcaire et les biofilms  
 Risque de corrosion
de l’eau traitée
 Aucun risque, au contraire l’Optimum dispose d’anodes de zinc qui permettent d lutter efficacement contre la corrosion.

Favorise la corrosion des canalisations et chaudières due
à la diminution de la dureté (TH)
et l’utilisation du sel, le sel est agressif pour les canalisations

Le linge Le linge est plus souple, plus doux
car même si le calcaire est toujours présent
dans l’eau, il est sous forme molle et ronde qui adhérent plus. Ce qui explique le ressenti agréable
Le linge est très souple
Produit de nettoyage Économie de produit d’entretien, diminution d’adoucissant dans le linge et moins de sel dans le lave vaisselles, les savons moussent plus Economie de détergents et d’assouplissant
 Bien être et santé
Hygiène Aucun risque de bactérie, au contraire il permet de lutter contre la prolifération du biofilm
dans le réseau et dans l’eau de consommation
Risque de pollution bactérienne par rétention des bactéries
dans le lit des résines (désinfection tous les ans indispensable)
Potabilisation et goût de l’eau L’eau est très bonne, même meilleure.

Aucun produit chimique n’est ajouté
et les propriétés minérales de l’eau restent inchangées.

Le calcaire se composé de magnésium
et de calcium, indispensables à notre santé, le goût du chlore est atténué également.

L’ajout de zinc est un oligo élément 

L’eau adoucie est peu potable.

La présence de sodium (sel)
dans l’eau provoque un goût désagréable, voire impropre
à la consommation
pour les eaux plus dures.

Il est fortement recommandé
de ne pas boire l’eau traitée
avec l’adoucisseur.

De plus les minéraux qui sont
bon pour la santé ont été supprimés

 Bien être de la peau L’eau est également agréable au contact
de la peau
Le linge doux pour le confort de la peau
L’eau est agréable au contact
de la peau
 Douche & bain L’eau est agréable au contact de la peau
pendant les douches et les bains,
car les molécules de calcaire ont été transformées en aragonite,
une molécule molle, ronde
et non incrustante à la peau.
 L’eau adoucie procure une sensation de gras sur la peau,
ce qui est très désagréable au moment du rinçage.
De même, si l’eau est trop
adoucie, il faut augmenter la consommation d’eau pour se rincer correctement
Digestion Les propriétés de l’eau étant inchangées,
l’eau est de bonne qualité
pour la consommation

L’eau adoucie est agressive
pour l’estomac.

Il est recommandé de ne pas consommer l’eau adoucie

 L’installation de l’appareil
L’installation L’installation de l’Optimum est simple
et moins onéreuse.

Certains paramètres à contrôler
pour le bon fonctionnement

Pour l’installation d’un adoucisseur cela demande
plus de main d’œuvre pour préparer l’installation
pour le bon fonctionnement
de l’appareil (ex : prévoir une évacuation, prévoir un by-pass
et un point d’eau non traité
pour la consommation d’eau.

Prévoir une prise électrique
pour alimenter l’appareil

Encombrement Ne prend pas de place,
il suit la continuité
de la canalisation d’eau

Même si les constructeurs proposent des appareils plus petits, ils restent toujours aussi encombrants et volumineux

Le stockage de sel est encombrants également

Maintenance L’ Optimum n’as pas d’entretien

La maintenance est régulière
et obligatoire.

Un contrat d’entretien
est impératif, notamment
pour les risques bactériens
et le réglage de l’appareil

Nuisances sonores Aucune nuisance sonore

Appareils bruyants en phase
de régénération,
cette régénération est souvent réglée pour agir la nuit

Régulation Aucune régulation

Pour la régénération
des appareils bas
de gamme
ou milieux de gamme,
régulation horaire et volumétrique

Contrôle hebdomadaire Aucun contrôle

Contrôle régulier des consommables (sel)

Impact environnemental
Pollution Aucune pollution, procédé 100% écologique

La pollution environnementale
est importante.

Rejets des ions de chlores
de sodium +/- 60 kg/an

Gaspillage d’eau Pas de gaspillage d’eau

Lors de la régénération
des résines et lors de rinçage corporel de homme ‘’effet gras’’ une sur consommation d’eau
de +/-20%

 

L'importance du calcium pour la santé

J'accepte Je refuse C'est quoi un cookie ? Fermer

Vos préférences de cookie ont bien été modifiées